Le Concert de Minuit de St Martin les Eaux

31 août 2015 ConcertsSpamletter  No comments

vitrail_saint_martin_arc-en-barrois_281008_1

es Saintes Ecritures l’avaient prédit : en l’an de grâce 2015, un groupe de musique baroque satanique approximative reviendrait du Purgatoire pour défier St-Martin (saint patron des poulets). Malgré tout, la date exacte de cette apparition est toujours restée une énigme. Les meilleurs théologiens réunis au Concile de Trente-trois (en 1533) s’accordaient à dire que les Dud joueraient le 12eme jour de Septembre à Minuit au Festival Rock DC de St-Martin les Eaux (Lubéron), alors que les meilleurs astrologues, réunis au Bar de la Poste (qu’ils n’ont pas quitté depuis) argumentaient que compte tenu de la présence de Vénus dans le vaisselier de ta Mère,  on serait techniquement le 13.  Nostradamus, quant à lui, s’en contrefichait, trop occupé à essayer de prédire si quelques siècles plus tard les poulets de Nicolas de Pelissanne changeraient de sexe après la 235ème prise de guitare du solo de “Bobby Mike”.

 Cette fameuse “Controverse de Saint Martin”, qui après avoir déclenché moultes guerres, croisades, épidémies et disputes familiales après la petite poire du repas dominical, n’a toujours pas été tranchée. Or deux semaines avant l’échéance fatidique, un grimoire sorti des âges semble apporter des éléments essentiels.

Il semblait en effet que tout avait dit, écrit, chanté – Ah, ce magnifique hymne à la colonisation évangélique des nègres fainéants et sales chanté par La Tante à Denis dans son « BenHur » de 17 min –  sur le sujet, mais, grâce à un manuscrit inédit, bien vieux quand même, retrouvé très récemment dans un sous-sol de l’université de Valladolid,  toutes nos connaissances sur cet épisode ont été rebattues. L’auteur n’est autre que l’éminent intellectuel humaniste du XVIème siècle, pourfendeur de l’inquisition :  Don Diego de la Vega. Pour preuve, voici un petit extrait,  tel qu’il nous l’a été rapporté par de la Vega dans cet ouvrage extraordinaire  « Bernardo, mon cheval ! » retrouvé intact.

La scène se passe au collège San Gregorio de Valladolid, dans l’été brûlant d’une fin de journée. C’est un mardi. Ce début de semaine a été marqué par l’avantage pris par le théologien Juan Ginés de Sepúlveda dans l’affrontement idéologique qui l’oppose au dominicain Bartolomé de Las Casas, qui, comme l’ordre auquel il appartient, est meilleur le week-end et surtout le dimanche, car le dimanche, c’est Picon Bière. Nous sommes au cœur de cette joute intellectuelle qui s’étalera sur 2 années civiles et connue de nos jours sous l’appellation de « La controverse de Valladolid ».

Juan Ginés de Sepúlveda : « Hé, Bart, mon Frère, ne me parlez plus de cet Epitre XV Verset 7 du “Journalus l’Equipam”, que je connais par coeur :

“En la onzième année du vingt et unième siècle après nous-mêmes, un Déluge de Feu s’abattra sur St Martin les Aigues, les anges chanteront et les Dud brailleront, et en celà ils montreront que l’Enfer sur terre existe, surtout pour qui a osé finir la bière de Dave le Gros.”

Il n’y a aucun doute sur le fait qu’en l’An de Grâce 2011, les Dud mettront le feu et que le concert sera d’enfer; mais vous vous trompez de période. Ce pacte avec le diable aura un coût et quatre ans plus tard, ces infâmes seront vieux, chauves, ils auront mal au dos et y’en a même un qui bouffera sans gluten pour moins pêter mais hélas les Saintes Ecritures ne révèlent point son nom. En vérité, je vous le dis, il n’y a qu’une Question, une Seule et Véritable, posée par Saint-Martin dans son bréviaire qu’il s’est fait graver au fer rouge sur sa fesse gauche en signe de pénitence : “En 2015, c’est quand qu’ils jouent ?”

[NDLR : il est par ailleurs connu que St Martin avait un gros D tatoué sur chaque fesse, mais la signification de ce symbole reste mystérieuse]

Bartolomé de Las Casas : «  Mollo, Jeanjean, mon cher Frère. Le fait que Soeur Marie-Dominique-du-Réfectoire vous a saintement tarté pour lui avoir touché les fesses ne vous autorise point passer vos nerfs sur moi. Nous devons rester rigoureux face au problème posé. Que sait-on ?

  1. Nostradamus nous a annoncé que dans 450 ans, le festival Rock DC tiendrait sa 5éme édition à Saint Martin Les Eaux et que Les Dud y feront une nouvelle apparition,

  2. Il a formulé sa prédiction ainsi “Le feftival le samedi 12 septembre fe tiendra, mais ces cons de Les Dud à minuit pile débuteront.”

  3. Il a ensuite terminé par “95% des poulets de Péliffanne en femelles fe changeront, mais tous à la dixième prife de “Dudic Life” mourront.”

[NDLR : Nostradamus était connu pour un fort zozottement, au point que ça se ressentait dans son écriture.]

Ceci m’amène donc au sujet de ce, de cet…de cette controverse, osons appeler les choses par leur nom : “quand est-ce donc qu’ils jouent ces glandus, le 12 ou le 13 ?”

J G de S : « Cette question est fondamentale. Si le festival prend une minute de retard, genre ça arrive des fois [NDLR : mais pas souvent] les Dud jouent le 13. Et là, tous ceux qui sont venu le 12 l’ont dans le Saint Baba. A l’inverse, si les Dud commencent à l’heure, mais plutôt un poil en avance et ben ça commence le 12 et tout ceux qui sont venus le 13, prévoyants parce que parfois les Festivals ont du retard [NDLR : mais pas souvent] l’ont aussi dans le Baba Apostolique. Et les chroniques de l’époque ne retiendront qu’une chose : « le meilleur groupe de Rock Approximatif n’est même pas foutu de jouer à une date précise » ? »

[NDLR : quoique dans le cas de NicoV il parait que ce n’est pas si inhabituel]

B de Las C : « Y’a pire. Imagine que le groupe envoie la Sainte Sauce à minuit piles, mais là avec la précision de la Sainte Horloge Atomique Teutonique. Quel jour serons nous ? Le 12 qui se termine ou le 13 qui commence ? Quelle date faudra-t-il annoncer sur les enluminures ?

J G de S : « Yo, Bart, Frérot, tu sais quoi ? On va choisir un autre sujet de controverse parce-que là on va pas s’en sortir. T’as rien sous la main ? »

B de Las C : « Attends, laisse moi chercher…ah si, j’ai un truc. Charles Gros Quintquint veut savoir de quelle manière doivent se faire les conquêtes dans le Nouveau Monde, suspendues par lui pour l’instant, pour qu’elles se fassent avec justice et en sécurité de conscience. En gros, peut-on coloniser le Nouveau Monde et dominer les indigènes, les Amérindiens, par droit de conquête, avec la justification morale pouvant permettre de mettre fin à des modes de vie observés dans les civilisations précolombiennes, notamment la pratique institutionnelle du sacrifice humain, ou les sociétés amérindiennes sont-elles légitimes malgré de tels éléments et que seul le bon exemple devait être promu via une colonisationémigration ? »

J G de S : « J’ai rien compris mais je pense que je peux tenir un an là-dessus. Au boulot. »

C’est ainsi que la Controverse de Valladolid a vu le jour, et que la Controverse de St Martin est tombée dans l’oubli jusqu’à ce jour de l’An de Grâce 2015 qui marquera le re-re-retour de les Dud, le 12 Septembre, euh non, le 13…, et puis zut.

Sur ces bonnes paroles, on va vous laisser méditer là-dessus, histoire que vous compreniez que vous venez le jour que vous voulez, mais vous ne pouvez pas rater le festival Rock DC de cette année.

PS : Concert de Minuit, venez à poil. 

La bise à tous.

 

Résultat de recherche d'images pour "images livres controverse de valladolid"  Le vrai programme du festival, disponible aussi en audio-livre.

Leave a reply

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>